Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Revenir en haut

Tout en haut

Le manager de transition doit posséder une vision globale du business

Vision globale du management de transition - Delville Management

Directeur Général de division d’un groupe industriel, Christophe Caro explique pourquoi il fait appel régulièrement à des managers de transition.

 

Dans quelles conditions avez-vous déjà fait appel à des managers de transition ?

Dans une société précédente, j’étais à la tête de la division d’un groupe qui investissait dans des sociétés en difficulté, notamment des sites industriels. J’avais pour mission de remettre ces entreprises « sur rail ». C’est ainsi que j’ai régulièrement fait appel au recrutement de managers de transition spécialisés dans la direction de site, l’analyse financière et la logistique, notamment.

 

Pourquoi avoir fait appel à ces profils de manager de transition ?

Ces managers, dont le profil est à dessein, surdimensionné, possèdent une vaste expérience dans le secteur sur lequel ils vont intervenir. Ils sont immédiatement opérationnels et possèdent une vision résolument stratégique sur la problématique. Ils parviennent, en très peu de temps, à se mettre « aux manettes » de la structure ou du département dont ils auront la charge, tout en prenant du recul sur la situation. Ils sont, en mesure, de mettre en place, de manière opérationnelle, un plan de retournement.

 

Quelles sont les qualités primordiales pour être un bon manager de transition ?

Le trio gagnant : charisme, leardership, détermination. Dès leur arrivée, les managers de transition doivent, idéalement, faire l’unanimité auprès d’eux et mobiliser les collaborateurs de l’entreprise, qui peuvent être légitimement traumatisés par la tournure des événements. Ces derniers ont besoin de se raccrocher à un « leader », à un capitaine, qu’ils se seront amenés à suivre. Ce dernier doit pouvoir les rassurer. Il connaît son job et sait où il va. Le manager de transition est un élément stabilisant dans un environnement déstabilisé. Lorsque la stratégie de changement ou de retournement a été définie (avec la direction et les actionnaires), le manager de transition doit la mettre en œuvre de manière résolue. Par ailleurs, il doit savoir composer et négocier avec les clients, mettre sous contrôle l’ensemble des process, assurer la gestion du cash, et ce dans un laps de temps relativement court. En outre, il doit posséder, au plus haut point, une vision globale du business et être «résultats oriented ». Enfin, il doit mettre en œuvre la passation de pouvoir au futur manager (recrutement, transfert des compétences et des consignes…). Légère frustration, il doit intégrer qu’il ne récoltera pas le « prestige » ou la « gloire » d’avoir redressé la structure, le département ou le service dont il aura la charge.

 

Comment les clients perçoivent-ils l’arrivée d’un manager de transition ?

Cela est variable mais lorsque des problèmes de livraison ou de qualité sont à la base des difficultés de l’entreprise, les clients sont souvent rassurés de l’arrivée d’un manager de transition expérimenté.

 

Pouvez vous nous raconter des exemples de mission qu’un manager de transition auquel vous aviez fait appel a mené avec succès ?

Dans le premier cas il s’agissait d’un site industriel automobile important (300 salariés). Le directeur du site a du partir précipitamment. Il a fallu faire appel à un manager de transition qui est arrivé immédiatement et qui a assuré, avec beaucoup d’autorité et d’efficacité, l’intérim, le temps de lancer et de réaliser le recrutement du nouveau directeur de site. Pour le deuxième cas, il s’agissait d’une problématique budgétaire. Je ne disposais pas de suffisamment de ressources pour monter un budget consolidé sur plusieurs sites industriels. J’ai recruté un manager de transition doté d’un solide profil financier et proche du terrain. Il a présenté un budget exemplaire à la direction et a mis en place des outils particulièrement performants, qui ont été utilisés de manière pérenne.

 

Le management de transition est-il une solution d’avenir pour les entreprises ?

Oui, incontestablement. Le contexte macro-économique de ces dernières années est tellement mouvant que les entreprises sont bien souvent déstabilisées sur leurs marchés. Le management de transition leur apporte, de ce point de vue, une très intéressante solution de flexibilité.

 

Eric Delon

Informations complémentaires sur le management de transition.